l\'indigné

Argent, sang et démocratie -

 

N

 

Flores Magon

 

je n'arriverais jamais à comprendre comment certains arrive à aimer l'Etat français( idem pour les autres pays), franchement, en recevant une lettre avec le drapeau tricolore et Marianne en haut à gauche, je ne connais personne qui dit "tiens ma chère nation me donne de ces nouvelles comme c'est gentils qu'elle pense à moi" , mais plutôt "merde, ils vont encore me plumer ces enfoirés"

donc ce matin, une petite lettre avec le symbole des voleurs en cravate me dit , qu'un de l...eur larbin est venu pour contrôler si je n'avais pas de TV comme je l'ai stipuler sur la déclaration d’impôt, et j'étais absent , ce qui leur parait louche!
donc j'aurais droit à une nouvelle visite surprise avec fouille des armoires etc. ce qui en soi, remarquez, est un peu con de prévenir. bref si en ouvrant le placard murale qui me sert de débarras tout lui

 

Photo : je n'arriverais jamais à comprendre comment certains arrive à aimer l'Etat français( idem pour les autres pays), franchement, en recevant une lettre avec le drapeau tricolore et Marianne en haut à gauche, je ne connais personne qui dit "tiens ma chère nation me donne de ces nouvelles comme c'est gentils qu'elle pense à moi" , mais plutôt "merde, ils vont encore me plumer ces enfoirés"

donc ce matin, une petite lettre avec le symbole des voleurs en cravate me dit , qu'un de leur larbin est venu pour contrôler si je n'avais pas de TV comme je l'ai stipuler sur la déclaration d’impôt, et j'étais absent  , ce qui leur parait louche!
 donc j'aurais droit à une nouvelle visite surprise avec fouille des armoires etc. ce qui en soi, remarquez, est un peu con de prévenir. bref si en ouvrant le placard murale qui me sert de débarras tout lui tombe sur la tronche je vais bien rigoler. Allez pour le fun je vais mettre des morceaux de verres entre les cartons en équilibre

 

 

Argent, sang et démocratie - L'affaire Karachi (Extrait) - YouTube : Une enquête qui démonte les mécanismes infernaux des deux volets de l'affaire Karachi, aux confins de la corruption et du terrorisme. télérama ;

 

L'Affaire Clearstream pour les nuls :  

Arrêt sur Image : l'affaire Clearstream , 1/6, 2/6,  3/6 , 4/6, 5/6, 6/6 , 7/7,

 

Manipulations, une histoire française - Episode 1, épisode 2, épiusode 3, épisode 4, épidode 5 , épisode 6 ,

 

Pierre Péan et Vanessa Ratignier marchent sur les pas des deux personnages clés de l'affaire Cleastream, Imad Lahoud l'ancien trader et Jean Louis Gergorin, stratège chez EADS. En mai 2002, Imad Lahoud sort de prison. Malgré ça, il va opérer une ascension fulgurante au sein des services secrets français. Il bénéficie de l'aide de Gergorin qui lui présente le Général Philippe Rondot, le spécialiste français de la lutte antiterroriste. Lahoud lui promet Ben Laden, l'appât fonctionne. Il devient agent de la DGSE, obtient un emploi de couverture chez EADS.

En janvier 2004, Jean-Louis Gergorin est définitivement convaincu que la mort de Lagardère s'explique par les systèmes de corruption.

Il se rend au Quai d'Orsay pour s'entretenir avec Dominique de Villepin. Son but est le lancement d'une enquête afin de trouver l'assassin et nettoyer le système.

Or quelques jours plus tard, Imad Lahoud apporte de nouveaux listings Clearstream où apparaît un autre réseau de corruption.

Celui-ci mène tout droit à la "guerre des droites" de 1993 à 1995, à un trésor de guerre supposé des balladuriens aux méandres de l'affaire Karachi.

L'ARGENT, LE SANG ET LA DÉMOCRATIE ... - YouTube : Détails:

Le 8 mai 2002, à Karachi, au Pakistan, un attentat tue onze employés de la Direction des constructions navales de Cherbourg (DCN). Aussitôt, l'organisation terroriste Al-Qaïda est désignée comme responsable. Dix ans après, l'enquête a fait surgir, grâce aux révélations de la presse et aux investigations du juge antiterroriste Marc Trévidic, une seconde affaire : un éventuel financement illicite lors de la campagne présidentielle de 1995 d'Édouard Balladur. Après trois ans d'enquête, les juges du pôle anti-corruption du tribunal de Paris ont réussi à percer les secrets de l'un des plus grands détournements d'argent gouvernemental sur des ventes d'armes

source :

Argent, sang et démocratie –  l’Indigné Révolté

 

 

La démocratie, c'est nous

“Jeu d’influences”,

Mains brunes sur la ville

Le nouveau capitalisme 2



18/05/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres